BFMTV

Rétrospective vidéo: les événements climatiques et catastrophes naturelles de 2015

Voitures encastrées après des inondations à Biot en Provence-Alpes-Côte d'Azur le 4 octobre 2015.

Voitures encastrées après des inondations à Biot en Provence-Alpes-Côte d'Azur le 4 octobre 2015. - Jean-Christophe Magnenet - AFP

Cette année encore, différentes régions du monde ont été touchées par des phénomènes météorologiques, des activités sismiques ou des pollutions d'envergure. Retrouvez les vidéos les plus notables dans une frise chronologique.

En France ou à l'étranger, l'année écoulée a été marquée par des épisodes dramatiques difficilement prévisibles. Neige, inondations, cyclones et canicules ont frappé différents endroits de la planète. La terre a aussi tremblé à plusieurs reprises tandis que d'immenses incendies ont ravagé des milliers d'hectares. 

L'année s'est achevée par l'adoption d'un accord sur le climat de 195 pays à Paris. Engendrée par les activités humaines ou simples aléas météorologiques, 2015 a été marquée par une hausse des températures. Cette montée du mercure n'est pas sans conséquence. L'Inde mais aussi l'Europe ont dû faire face à des températures caniculaires pendant les mois d'été.

Aux Etats-Unis, la Californie s'est régulièrement battue contre des incendies gigantesques, alors qu'elle a été marquée cette année par la pire sécheresse de son histoire. Le Brésil mais aussi la France ont été touchés par d'importantes inondations. Des cyclones et typhons ont balayé les îles Vanuatu, la Chine et les Philippines notamment.

La terre a aussi tremblé à plusieurs reprises, entraînant des catastrophes meurtrières. Plusieurs milliers de morts sont à déplorer lors d'un séisme au Népal au printemps. Le Chili et l'Asie centrale ont également subi d'importantes secousses. Parfois moins spectaculaire, la pollution met en danger des espèces animales et la santé de nombreuses personnes aux quatre coins de la planète.

Retrouvez les images les plus marquantes rassemblées dans une frise chronologique ci-dessous.

Charlotte Riquel et Elise Maillard