BFMTV

La Réunion: le cyclone Bejisa vu par les Témoins BFMTV

Une rue de Saint-Denis de La Réunion, après le passage du cycloe Bejisa.

Une rue de Saint-Denis de La Réunion, après le passage du cycloe Bejisa. - -

Les témoins BFMTV partagent leurs images après le passage du cyclone Bejisa. Les dégâts sont considérables.

L'île de La Réunion panse ses plaies après le passage du cyclone Bejisa qui a fait un mort, 17 blessés et de graves dégâts matériels.

"Depuis 20 ans, nous n'avons pas eu un épisode aussi sérieux", a reconnu le préfet Jean-Luc Marx vendredi. Au plus fort de la tempête, des vents dépassant 175 km/h ont soufflé en différentes parties de l'île, s'accompagnant de pluies extrêmement abondantes entraînant la crue de nombreux cours d'eau.

Un Témoin BFMTV partage cette vidéo tournée vendredi sur une route de Saint-Gilles les Bains, sur la côte ouest de La Réunion.

Le soleil est réapparu timidement jeudi après-midi, comme en témoigne cet arc-en-ciel capté à Saint-Denis, dans le nord de l'île.

Les principaux axes routiers restent fermés, jonchés d'éboulis, d'arbres déracinés et de débris divers. La vitesse sur les routes a été limitée à 50 km/h, le préfet invitant les Réunionnais à ne circuler qu'en cas d'"impérieuse nécessité".

La principale préoccupation des Réunionnais demeure les coupures d'eau et d'électricité. Quelque 153.000 foyers sont toujours privés de courant suite à la rupture de six lignes de haute tension. 450 agents d'EDF et cinq hélicoptères ont été mobilisés pour les réparer.

Des débris jonchent les rues comme ici à Saint-Denis.
Des débris jonchent les rues comme ici à Saint-Denis. © -

S'agissant de l'alimentation en eau, 60% des abonnés, soit 200.000 foyers, étaient toujours à sec et 345.000 confrontés à des problèmes de qualité, l'eau demeurant impropre à la consommation, selon la préfecture qui informe que "cette situation pourra perdurer plusieurs jours après l'arrêt des intempéries".

K. L.