BFMTV

Intempéries dans les Alpes-Maritimes: les secours sans nouvelles de 18 personnes

Au lendemain des intempéries qui ont déferlé sur les Alpes-Maritimes, huit personnes sont officiellement portées disparues auxquelles il faut ajouter dix individus "supposés disparus", selon le bilan livré par Jean Castex et les forces de sécurité samedi en fin d'après-midi.

Ce samedi, depuis Nice, le Premier ministre Jean Castex a évoqué sa "vive inquiétude" au sujet du bilan définitif qu'il faudra dresser des intempéries dans les Alpes-Maritimes.

Il a confirmé que huit personnes étaient portées disparues - dont deux pompiers, un capitaine et un sapeur pompier volontaire -, notant qu'on était par ailleurs sans nouvelles de "très nombreuses personnes". Plus précisément, les secouristes listent dix personnes "supposées disparues" s'ajoutant aux huit autres.

Des moyens satellitaires à disposition

Les pompiers ont expliqué au sujet de ces dix individus: "Ce sont des personnes qu’on n’a pas vues être emportées mais dont on n’a plus de nouvelles." Un gendarme, emporté la veille par les eaux en crue, a quant à lui été retrouvé sain et sauf dans la matinée.

Pour pallier les lacunes de communication, causées par les intempéries, le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez a souligné durant la conférence de presse tenue par le chef du gouvernement que des moyens satellitaires allaient sans tarder être mises à la disposition des populations locales, afin de permettre aux élus de rester en contact avec les postes de commandement et aux particuliers de se signaler auprès des leurs.

"Situation critique" au Piémont

La catastrophe touche aussi le Piémont italien. De l'autre côté des Alpes, on recherche activement 17 personnes, et un pompier volontaire de 53 ans est mort au cours d'une intervention dans le Val d'Aoste. Au chapitre des disparus italiens, on recense dans le détail 16 personnes manquant à l'appel dans la province de Cuneo et un homme dont on ignore le sort après qu'il est tombé à vélo dans la rivière Sesia, selon un communiqué de la région du Piémont qui évoque une "situation très critique".

Les secours sont notamment mobilisés à retrouver un groupe d'Italiens de quatre à six personnes, portées disparues dans la vallée de la Roya, près du col de Tende.

Robin Verner avec AFP