BFMTV

Venezuela: 69 blessés dans des heurts entre forces de l'ordre et manifestants pro-Guaido

La tension est montée d'un cran ce mardi au Venezuela

La tension est montée d'un cran ce mardi au Venezuela - Federico PARRA / AFP

De violents affrontements ont éclaté ce mardi au Venezuela entre les pro-Guaido et les forces de l'ordre. Nicolas Madura qualifie ces heurts de "coup d'État", au cours desquels au moins 69 personnes ont été blessées.

Au moins 69 personnes ont été blessées, dont deux par balle, dans les heurts survenus à Caracas ce mardi au cours de manifestations qui ont éclaté en soutien au groupe de soldats qui a fait défection pour rallier l'opposant Juan Guaido. 

Selon les médias vénézuéliens, une troisième personne, un soldat loyal au gouvernement de Maduro, a aussi été blessée par balle au cours de ces échauffourées. survenues lors de ce que le gouvernement de Nicolas Maduro a qualifié de "tentative de coup d'Etat". Selon le gouvernement, un soldat loyal au président a aussi été blessé par arme à feu.

41 blessures par balles en caoutchouc

Selon les services sanitaires de la municipalité de Chacao, qui appartient à Caracas, une jeune femme de 32 ans a été blessée de deux balles pendant la manifestation partie de l'appel de Juan Guaido à l'armée de faire défection et de le rejoindre dans son projet de déloger Nicolas Maduro de la présidence. La victime se trouvait sur l'avenue Francisco-de-Miranda, dans l'est de la capitale vénézuélienne, lorsque des personnes masquées s'en sont pris au cortège, selon les manifestants.

Un autre manifestant, de 31 ans, a été blessé par balle au bras dans la même municipalité de Chacao. Sur les 69 blessés recensés par les services sanitaires, 41 personnes souffrent de lésions causées par des tirs de balles en caoutchouc.

Peu après l'appel de Juan Guaido lancé depuis la base aérienne militaire de La Carlota, des milliers de personnes se sont massées sur l'autoroute qui la longe et des échauffourées ont éclaté. Pendant ces heurts, un véhicule blindé a foncé dans la foule, selon des images diffusées sur des chaînes locales et étrangères.

Un soldat loyal à Nicolas Maduro a aussi été blessé par balle, selon le ministre de la Défense, le général Vladimir Padrino. Enfin, selon les médias locaux, le troisième manifestant blessé par balle a reçu un tir dans l'abdomen.

Jeanne Bulant avec AFP