BFMTV

Une photo montre Donald Trump portant un masque pour la première fois

En visite jeudi dans une usine Ford, où le port du masque est obligatoire, Donald Trump est apparu devant la presse sans protection. Il a assuré qu’il l’avait porté dans le cadre privé, mais qu’il ne voulait "pas faire le plaisir à la presse" d’apparaître masqué devant les caméras. Une photo a toutefois été prise et a fuité.

Le président des Etats-Unis "s’est comporté comme un enfant capricieux". Son refus de porter un masque en public a profondément agacé la classe politique, notamment Dana Nessel, ministre de la Justice de l’Etat du Michigan, qui a jugé son comportement puéril. 

En visite jeudi à Ypsilanti, dans le Michigan, dans une usine Ford réaménagée pour produire des respirateurs artificiels, Donald Trump s’est une nouvelle fois présenté devant la presse sans protection sur le visage, en pleine pandémie de coronavirus. Interrogé sur les raisons pour lesquelles il avait décidé de ne pas en porter, contrairement à tous ceux qui l'entouraient, il a assuré qu'il l'avait fait un peu plus tôt. 

"J'en ai porté un (...) Mais je ne voulais donner aux journalistes le plaisir de le voir, a ironisé Donald Trump, son masque noir à la main. Je l'aime beaucoup. Honnêtement, je pense que je suis mieux avec."

"Responsabilité morale et sociale"

Le constructeur automobile a confirmé peu après que Donald Trump avait bien porté sa protection lors d'une "visite privée" d'une partie de l'usine. Une photo a d’ailleurs été prise et a fuité dans la presse. Il s'agit de la première image montrant le magnat de l’immobilier protégé par un masque, alors que la pandémie du Covid-19 a déjà fait plus de 94.000 morts aux Etats-Unis.

Mais "le président l’a ensuite enlevé pour le reste de la visite", a-t-il ajouté. Les dirigeants de l’usine avaient pourtant informé au préalable la Maison Blanche que les règles de l’usine étaient strictes: masque pour tous. 

"Je fais des discours, alors je le retire", a ensuite expliqué Donald Trump.

La veille de cette visite, la démocrate Dana Nessel avait rédigé une lettre ouverte pressant le président de porter un masque dans l’usine, rapporte le média américain NBC: "Ce ne sont pas uniquement les règles de Ford, c’est aussi la mesure en vigueur dans l’Etat du Michigan. Le président a la responsabilité sociale et morale de prendre toutes les précautions contre ce virus", a-t-elle indiqué. 

Ambre Lepoivre