BFMTV

Un Japonais interpellé après être entré dans le palais impérial par les douves

Le palais impérial à Tokyo, le 20 mai 2020

Le palais impérial à Tokyo, le 20 mai 2020 - CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Son intrusion a eu lieu peu de temps avant que l'Empereur Naruhito ne mène la traditionnelle cérémonie de plantation du riz qui était prévue à son agenda.

Un Japonais a été interpellé lundi pour être entré dans les jardins du palais impérial de Tokyo, après avoir nagé à travers les douves puis escaladé le mur d'enceinte.

L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, a été arrêté en milieu de matinée après être apparu dans les jardins du palais. Son arrestation a eu lieu peu de temps avant que l'Empereur Naruhito ne mène la traditionnelle cérémonie de plantation du riz prévue à son agenda dans une autre partie du palais. Celle-ci n'a pas été interrompue, a précisé un porte-parole de la police.

On ne connaît pas les motivations de l'homme, dont l'identité n'a pas été dévoilée par les autorités.

Plusieurs intrusions 

Ce n'est pas la première fois qu'une personne est arrêtée après être entrée dans le palais impérial. En 2013, deux touristes britanniques avaient été interpellés en sous-vêtements, après avoir traversé les douves à la nage pour atteindre le mur d'enceinte, selon l'agence de presse japonaise Kyodo.

Un an plus tôt, un Japonais avait été découvert, également en sous-vêtements, dans les jardins du palais. Il avait expliqué à la police avoir nagé, là encore, à travers les douves, et souhaitait rencontrer l'empereur.

En 2008, un autre Britannique avait été interpellé alors qu'il nageait nu dans les douves du palais et avait tenté d'escalader le mur d'enceinte à la vue de tous. Il s'était également battu avec les agents de police qui tentaient de l'arrêter. 

Situé en plein coeur de Tokyo, le palais impérial est une des principales attractions touristiques de la capitale nippone, certaines parties des jardins étant ouvertes au public. La majorité de la propriété est cependant d'accès restreint, avec un contrôle strict des entrées et le long des douves.

N.B. avec AFP