BFMTV

Un influenceur russe expulsé de Bali pour une fête organisée malgré le Covid

Capture d'écran tirée du compte Instagram de Sergueï Kosenko.

Capture d'écran tirée du compte Instagram de Sergueï Kosenko. - Capture d'écran Instagram

Sergueï Kosenko, qui publiait des vidéos de ses exploits et de sa "vie de rêve" à Bali pendant la pandémie, a été mis dans un avion dimanche par les autorités de l'immigration.

Un influenceur russe, suivi par plusieurs millions d'abonnés, a été expulsé de Bali pour avoir organisé une fête en dépit des règles sanitaires et violé les conditions de son visa, ont annoncé les autorités de l'île indonésienne.

Interdiction de revenir pendant au moins 6 mois

Sergueï Kosenko, qui publiait des vidéos de ses exploits et de sa "vie de rêve" à Bali pendant la pandémie, a été mis dans un avion dimanche par les autorités de l'immigration.

"Nous avons pris des sanctions administratives à l'encontre de Sergueï en l'expulsant", indiqué un officier de justice, Jamaruli Manihuruk, précisant qu'il lui était interdit de revenir dans l'île pendant au moins six mois.

Le Russe, âgé de 33 ans et qui compte près de cinq millions d'abonnés à son compte Instagram, avait déjà fait parler de lui en Indonésie quand il avait publié une vidéo spectaculaire en décembre.

Dans cette vidéo devenue virale, on le voyait se lancer vers l'océan en roulant à moto sur un ponton avec une amie avant de tomber dans l'eau, véhicule compris.

Mais c'est après une autre vidéo montrant une fête débridée dans un hôtel en janvier que les autorités de l'immigration l'ont sanctionné pour non respect des règles sanitaires.

"Ici il n'y a pas de présomption d'innocence, on t'expulse"

Les autorités l'ont aussi accusé d'avoir violé les conditions de son visa de "visiteur" en ayant des activités professionnelles.

Sergueï Kosenko a quitté Jakarta pour Moscou via Dubaï dimanche soir, selon les autorités de l'immigration. Le Russe, originaire de Smolensk (Ouest de la Russie), a qualifié son expulsion de "scandaleuse", sur son blog.

"Si en Russie la loi n'est pas toujours ce qu'elle devrait être, ici il n'y a pas de légalité", a dénoncé l'influenceur sur son blog. "Ici il n'y a pas de présomption d'innocence, on t'expulse".

Un couple d'Américaines a aussi été expulsé de Bali la semaine dernière après une série de tweets de jugés "dérangeants" qui vantaient le faible coût de la vie et décrivaient l'île comme un paradis pour les homosexuels.

A.S. avec AFP