BFMTV

Un enfant européen sur trois est en surpoids ou obèse

Selon une étude d'un institut, un tiers des enfants européens est en surpoids (image d'illustration)

Selon une étude d'un institut, un tiers des enfants européens est en surpoids (image d'illustration) - John Moore - Getty Images - AFP

Selon une étude publiée mardi, un tiers des enfants européens est en surpoids ou obèse. Les spécialistes dénoncent le manque de structures capables de prendre en charge ces jeunes patients.

C'est un chiffre alarmant. En Europe, un enfant sur trois âgé de 6 à 9 ans est en surpoids ou obèse. Les pays les plus concernés sont l'Italie et l'Espagne: 35% des garçons et 24% des filles ont un poids supérieur à la limite acceptable pour leur santé. La France s'en sort un peu mieux: un enfant sur cinq est en surpoids, 450.000 en situation d'obésité. Ce sont les conclusions d'une étude de l'Unité européenne de gastro-entérologie (UEG) publiées mardi.

"L'obésité se prépare tôt, analysait Marie-Adeline Charles, épidémiologiste à l'Inserm, dans une précédente interview pour BFMTV. Dès la grossesse à la petite enfance, ce sont des périodes où le développement est très rapide et où l'environnement dans lequel l'enfant se développe le prédispose à l'obésité." 

"Orienter les efforts sur la prévention"

Les pathologies associées au surpoids ou à l'obésité infantiles nécessiteraient une prise en charge spécifique qui n'est pas toujours disponible, regrette l'institut. Car selon lui, la hausse du nombre d'enfants en surpoids n'a pas été suivie d'une augmentation suffisante des structures pédiatriques spécifiques pour les prendre en charge.

"Dans toute l'Europe, nous avons des experts pédiatriques de premier plan et de nombreux centres d'excellence. Cependant, ceux-ci ne sont pas assez nombreux et ne peuvent actuellement pas répondre aux besoins des enfants. Cela a un impact, non seulement sur les individus et leurs familles, mais également sur la société et les services de santé", déplore le Michael Manns, président de l'UEG, cité par Pourquoi Docteur.

41 millions d'enfants en surpoids dans le monde

Parmi ces enfants en surpoids, 20 à 30% souffriraient de maladies inflammatoires de l'intestin qui requièrent un suivi particulier. L'UEG alerte également sur la nécessité "d'orienter les efforts sur la prévention du surpoids et de ces maladies inflammatoires", comme l'indique Herbert Tilg, l'un des responsables de l'étude. Car, selon lui, ces maladies ne sont parfois diagnostiquées qu'au bout de cinq ans.

Par ailleurs, l'étude souligne que surpoids et obésité sont également un facteur de dépression et d'anxiété chez les plus jeunes. Selon le rapport, 41 millions d'enfants de moins de cinq ans sont concernés dans le monde. Un chiffre qui pourrait grimper jusqu'à 70 millions d'ici 2025 si rien n'était fait.

C.H.A.