BFMTV

Ukraine: suspension d'une visite d'enquêteurs de l'ONU en raison d'un "déni d'accès"

Un soldat ukrainien près de Donetsk (image d'illustration)

Un soldat ukrainien près de Donetsk (image d'illustration) - Anatoli Stepanov-AFP

Une mission de quatre experts de l'ONU chargés des droits de l'homme a annoncé ce mercredi avoir suspendu sa visite en Ukraine après s'être vu refuser l'accès à plusieurs sites dans le pays où elle suspecte les services de sécurité de tortures.

Dans un communiqué, le sous-comité de l'ONU pour la prévention de la torture indique que leur mission, qui devait avoir lieu du 19 au 26 mai, a dû être "suspendue (...) pour obstruction". "Ce déni d'accès est en violation des obligations de l'Ukraine en tant qu'Etat partie au protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture".

"Des personnes pourraient y avoir été torturées"

"Il signifie que nous n'avons pas été en mesure de visiter certains lieux" alors qu'il existe "de nombreuses et sérieuses allégations selon lesquelles des personnes pourraient y avoir été détenues, torturées ou subies des mauvais traitements", a-t-il déploré.

Selon le protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture, l'ONU peut envoyer des missions dans tous les Etats parties et mener des visites surprises dans tous les lieux de détention.

L'Ukraine est en proie depuis deux ans à un conflit opposant son armée à des séparatistes prorusses, qui a fait près de 9.300 morts.

C.H.A. avec AFP