BFMTV

Plateau du Golan: l'armée israélienne tire deux missiles vers un drone venu de Syrie

Vue d'une partie du secteur du plateau du Golan occupé par les Israéliens.

Vue d'une partie du secteur du plateau du Golan occupé par les Israéliens. - JALAA MAREY - AFP

L'armée israélienne annonce avoir tiré deux missiles sur un drone venu de Syrie et survolant la région contestée par les deux Etats du plateau du Golan. Le drone a rebroussé chemin.

Israël a tiré ce 17 juillet deux missiles Patriot vers un drone "infiltré" de Syrie, a affirmé un communiqué de son armée. "Deux missiles Patriot ont été tirés vers un drone qui s'est infiltré à partir de la Syrie sur le plateau du Golan", indique ce texte. "Le drone est retourné en Syrie", a précisé l'armée.

Une sirène d'alerte a été déclenchée sur la partie du plateau du Golan annexée par Israël, "en accord avec le protocole militaire de sécurité", ajoute le communiqué. 

Un contentieux qui remonte à 1967 

Le 4 juillet, l'armée israélienne avait attaqué deux positions militaires syriennes sur le plateau du Golan après des tirs en provenance de la Syrie qui ont endommagé la barrière de sécurité le long de la ligne de démarcation.

Depuis la guerre de juin 1967, l'Etat hébreu occupe 1.200 km² du plateau du Golan (nord-est), dont l'annexion en 1981 n'a jamais été reconnue par la communauté internationale, alors que les quelque 510 km² restants sont sous contrôle syrien.

R.V avec AFP