BFMTV

Philippines: la loi martiale instaurée dans le Sud du pays

Le président philippin Rodrigo Duterte à Moscou le 23 mai 2017

Le président philippin Rodrigo Duterte à Moscou le 23 mai 2017 - MAXIM SHEMETOV, POOL/AFP

Le président philippin Rodrigo Duterte a instauré mardi la loi martiale à Mindanao (sud) où de violents accrochages se sont produits avec des combattants liés au groupe Daesh, et a abrégé sa visite en Russie où il rencontrait Vladimir Poutine..

La mesure est prise pour 60 jours et concerne toute la région de Mindanao, qui englobe l'île principale du même nom et une série de petites îles autour.

A soldat philippin patrouille le 10 mai 2017 sur l'île de Mindanao
A soldat philippin patrouille le 10 mai 2017 sur l'île de Mindanao © FERDINANDH CABRERA, AFP/Archives

Se trouvant à Moscou pour y rencontrer le président russe Vladimir Poutine, Roberto Duterte a annoncé qu'il abrégeait cette visite.

"Des unités de Daesh occupent une province philippine et il y a des affrontements, une opération militaire, en cours encore maintenant. Je dois malheureusement partir là-bas", a-t-il déclaré au début de sa rencontre au Kremlin, selon des propos traduits en russe.

Le président russe Vladimir Poutine (D) avec le président philippin Rodrigo le 23 mai 2017 à Moscou
Le président russe Vladimir Poutine (D) avec le président philippin Rodrigo le 23 mai 2017 à Moscou © MAXIM SHEMETOV, POOL/AFP
La rédaction avec AFP