BFMTV

Pearl Harbor: les coulisses de la rencontre de Barack Obama et Shinzo Abe

Barack Obama et Shinzo Abe se sont rencontrés ce mardi à Pearl Harbor à l'occasion de la cérémonie d'hommage aux victimes de l'attaque. Une rencontre stratégique.

Depuis le drame de Pearl Harbor il y a 75 ans, aucun Premier ministre japonais n'avait rencontré de président américain sur les lieux de l'attaque.

Mardi, les deux hommes ont profité d'une rencontre unique sur l’USS Arizona Memorial afin de réaffirmer les relations amicales entre leurs deux pays. Ils ont souhaité ainsi envoyer au monde un message pacifique.

"Il y a plus à gagner à faire la paix qu'à faire la guerre"

"Il y a plus à gagner à faire la paix qu'à faire la guerre", a donc déclaré Barack Obama. Pour le président, certes on mesure le caractère d'un pays dans la guerre, mais on se définit aussi dans la paix.

Le Premier ministre japonais a présenté quant à lui ses "sincères condoléances" aux victimes de Pearl Harbor et appelé à ne "jamais répéter les horreurs de la guerre".

Cette rencontre, hautement symbolique, fait suite à la visite de Barack Obama à Hiroshima, en mai dernier. Malgré l'hommage rendu aux victimes, aucun des deux dirigeants n'a formulé de regrets quant aux attaques menées de part et d'autre.

Une rencontre stratégique

Mais, au-delà du symbole, il s'agissait d'une rencontre stratégique. En effet, le Japon et les Etats-Unis entretiennent un intérêt mutuel. Depuis la fin de la guerre, l'archipel accueille plusieurs bases militaires américaines en échange du soutien et de la protection des Etats-Unis. Une protection rassurante dans un contexte de relations tendues entre le Japon et la Chine.

Pourtnat, pendant la campagne présidentielle américaine, Donald Trump avait appelé le Japon à participer davantage au financement de la présence américaine. Par la suite, le Premier ministre japonais avait été le premier dirigeant étranger à rencontrer Donald Trump dès son élection, pour lever ses incertitudes. 

dossier :

Barack Obama

Astrid Landon avec Cédric Faiche