BFMTV

Australie: huit ans de prison pour avoir marié sa fille de 12 ans

Deux policiers australiens. Illustration

Deux policiers australiens. Illustration - Greg Wood - AFP

Un père de famille australien a été condamné vendredi à huit ans de prison pour avoir livré à un tiers sa fille de 12 ans à des fins de relations sexuelles. Il avait autorisé une union avec un homme bien plus âgé lors d'une cérémonie de mariage islamique.

Mariée à un homme de 26 ans

Le père de 63 ans, libérable en 2020, "a manqué à ses devoirs envers sa fille", a déclaré la juge Deborah Sweeney lors du prononcé de la peine à Sydney.

Le père dément ces accusations. Il a expliqué qu'il voulait épargner à sa fille de commettre un péché, en l'occurrence des relations sexuelles hors mariage, et avoir décidé de la marier au moment de la puberté. Un ressortissant libanais de 26 ans entré en Australie avec un visa d'étudiant s'est porté candidat, le père lui a donné son accord et le mariage a été célébré l'année dernière par un cheikh local. Cette union est invalide aux yeux de la loi australienne.

La nuit de noces, le couple s'est rendu à l'hôtel avec le consentement du père, a relevé le juge. Des relations sexuelles ont ensuite eu lieu également au domicile de l'accusé. L'adolescente est tombée enceinte et a fait une fausse couche.

Il est apparu à l'audience qu'on lui avait conseillé de ne pas utiliser de moyens de contraception. Le Libanais a été condamné à 7,5 ans de prison pour abus sexuel sur mineur.

la rédaction avec AFP