BFMTV

Le président du conseil français du culte musulman appelle à "défendre l'intérêt" de la France face aux appels au boycott de la Turquie

L'appel au boycott de produits français au nom de la défense de l'islam lancé dimanche par une partie du monde arabo-islamique fait redouter à la communauté musulmane de France une "surenchère", dans un climat politique, religieux et identitaire perçu comme pesant.  Premier officiel à rompre le silence, Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman a appelé lundi les musulmans de l'Hexagone à "défendre l'intérêt" de la France.

Sur le même sujet