BFMTV

"Bien sûr qu'on regrette." Deux Françaises parties en Syrie témoignent

Alors que les combats font rage dans la dernière poche de Daesh en Syrie, des journalistes de l’AFP sur place ont réussi à recueillir le témoignage de deux Françaises qui fuyaient la zone. Elles ont payé des passeurs pour s’échapper a vec leurs enfants. Elles ont assuré que de nombreux étrangers se trouvaient toujours dans la poche jihadiste. Pour sauver leurs vies, elles attendent maintenant d’être transférées dans un camp de déplacés. 150 Français y seraient en transit en vue d’un prochain retour dans les prisons de l’Hexagone.