BFMTV

Mexique: le maire d'Iguala et sa femme arrêtés après la disparition de 43 étudiants

Un mandat d'arrêt était lancé depuis le 22 octobre contre José Luis Abarca et son épouse

Un mandat d'arrêt était lancé depuis le 22 octobre contre José Luis Abarca et son épouse - Jesus Guerrero - AFP

José Luis Abarca, maire d’Iguala, au Mexique, et son épouse ont été arrêtés ce mardi. En fuite depuis fin septembre, ils sont soupçonnés d’être à l’origine de la disparition de 43 étudiants.

Ils étaient les fugitifs les plus recherchés et les plus haïs du Mexique. José Luis Abarca, le maire de la ville d'Iguala et son épouse ont été arrêtés, mardi, à Mexico par la police fédérale au cours d'une opération "sans violence", après plus d’un mois de fuite.

Depuis la fin du mois de septembre, la ville d’Iguala est secouée par la disparition de 43 étudiants. Le maire de la ville, José Luis Abarca et son épouse auraient donné l’ordre à des policiers corrompus de les faire disparaître. Maria de los Angeles Pineda, l’épouse du maire, elle-même candidate à la mairie craignait que les étudiants ne perturbent son discours. Pendant l’attaque, six personnes avaient trouvé la mort.

Le couple lié à la mafia

L’épouse de José Luis Abarca est la sœur de plusieurs narcotrafiquants liés au cartel des Guerreros Unidos. Cartel dont s'est servi le maire d'Iguala. Il aurait mis en place un système de corruption. Le couple payait de façon régulière le cartel, qui reversait à son tour de l'argent aux forces de l'ordre.

Depuis le début de l’enquête, 56 personnes dont le chef des Guerreros Unidos ont été arrêtées. Selon plusieurs témoins arrêtés, les disparus auraient été assassinés puis enterrés. Début octobre, 28 corps ont été découverts dans des fosses communes mais parmi eux, aucun des étudiants disparus.

C. B avec AFP