BFMTV

Mexique: ils enlèvent son mari, elle kidnappe la mère du chef de gang

Les autorités de Guerrero, au Mexique, l'un des Etats les plus touchés par les violences et les cartels de drogue.

Les autorités de Guerrero, au Mexique, l'un des Etats les plus touchés par les violences et les cartels de drogue. - AFP

Le 17 novembre dernier, une trentaine d'habitants de San Miguel Totolapan, au Mexique, ont été enlevés par un gang d'hommes armés. Les proches et les voisins ont décidé de se constituer en milice citoyenne, et ont kidnappé notamment la mère du chef de gang.

Depuis plusieurs années, un gang criminel, appelé Los Tequileros, terrorise la ville mexicaine de San Miguel Totolapan, située dans l'Etat de Guerrero, relate Le Monde. Le chef de gang, El Tequilero, a pour coutume de laisser "des sacs plastiques noirs remplis de restes humains". 

Le 17 novembre dernier, une trentaine d'habitants ont été kidnappés par un gang criminel. Selon la police, leurs membres cacheraient dans les montagnes, et El Tequilero serait blessé. Mais l'entourage des kidnappés et les voisins n'ont pas dit leur dernier mot.

Les milices citoyennes s'organisent

Un mois après ce rapt, ils décident de prendre les armes et de se constituer en milice citoyenne, "ne faisant plus confiance dans une police considérée comme corrompue", explique Le Monde. Un autre groupe d'autodéfense décide, à leur tour, de kidnapper 18 personnes, parmi lesquelles des complices du gang et la mère d'El Tequilero. 

L'une des femmes dont le mari a été enlevé demande alors un échange, via une vidéo publiée sur internet, entre la mère du chef de gang et son époux. 

Guerrero, grand producteur de marijuana et de pavot qui alimentent le trafic à destination des Etats-Unis, est l'un des Etats les plus touchés par les violences entre les cartels de drogue et la corruption. En 2014, 43 étudiants avaient notamment disparu. 

Alexandra Milhat