BFMTV

La Turquie affirme avoir obtenu des assurances de Trump au sujet des milices kurdes

-

- - -

Le ministre des Affaires étrangères turc affirme que la Turquie a reçu de Donald Trump l'assurance que les Etats-Unis cesseraient de fournir des armes aux milices kurdes en Syrie.

Le chef de la diplomatique turque Mevlüt Cavusoglu a affirmé que le président Recep Tayyip Erdogan avait obtenu vendredi des assurances de son homologue américain Donald Trump selon lesquelles Washington cesserait de fournir des armes aux milices kurdes en Syrie. Selon Mevlüt Cavusoglu, Donald Trump a tenu ces propos au cours d'un entretien téléphonique vendredi avec Recep Tayyip Erdogan.

Donald Trump "a donné des instructions très claires en vue de l'arrêt de la livraison d'armes à l'YPG (les milices kurdes). Il a affirmé qu'il fallait arrêter cette absurdité bien avant", a déclaré Mevlüt Cavusoglu à des journalistes.

La Maison blanche prudente

Dans un communiqué de la Maison blanche publié plus tard dans la journée, l'exécutif américain semble toutefois moins explicite sur les intentions américaines envers les milices YPG. Donald Trump a fait part à son homologue des "ajustements en instance concernant le soutien militaire apporté à nos partenaires au sol en Syrie, maintenant que la bataille de Raqqa est finie et que nous arrivons dans une phase de stabilisation", peut-on lire dans le communiqué.

Le soutien qu'apportent les Etats-Unis aux milices YPG dans la lutte contre le groupe Etat islamique est l'un des points de contention alimentant les tensions entre Ankara et Washington depuis de longs mois. "J'ai eu aujourd'hui un entretien téléphonique productif avec le président américain Donald Trump", a pour sa part tweeté Recep Tayyip Erdogan.

R.V. avec AFP