BFMTV

L'Allemagne: premier procès pour "crime de guerre" en Syrie

Vue du tribunal de Francfort, lieu du procès d'Aria Ladjedvardi.

Vue du tribunal de Francfort, lieu du procès d'Aria Ladjedvardi. - Sala Avvocati - Flickr

Le procès d'un Allemand ayant combattu dans les rangs des jihadistes et accusé de "crime de guerre" en Syrie s'est ouvert ce mardi à Francfort (ouest), une première dans un pays où l'afflux de migrants a permis des procédures concernant les exactions commises en Syrie et en Irak.

Aria Ladjedvardi, un Allemand de 21 ans d'origine iranienne, comparait devant la chambre criminelle de la cour d'appel de Francfort dès ce mardi, où il doit être jugé jusqu'au 14 juin pour "perpétration d'un crime de guerre".

Il lui est reproché d'avoir posé avec deux autres hommes devant deux têtes plantées sur des piques en Syrie pendant le printemps 2014, puis d'avoir posté les clichés sur Facebook. Une décision prise à dessein, selon le parquet fédéral. Les trois combattants souhaitaient ridiculiser les victimes, qu'ils considéraient comme des "infidèles", et les rabaisser après leur mort.

A.M avec AFP