BFMTV

Italie: un village immergé depuis 71 ans sous un lac refait surface

Seul le clocher de l'église du village italien de Curon est habituellement visible pour les touristes.

Seul le clocher de l'église du village italien de Curon est habituellement visible pour les touristes. - Miguel Medina

Sous l'eau depuis 1951, le village italien de Curon, dans la province du Sud-Tyrol, se montre à nouveau en raison de l'assèchement du lac artificiel dans lequel il était englouti.

Seul le clocher de l'église est habituellement visible. Le vieux village italien de Curon, submergé depuis 1950 par un lac artificiel, refait à nouveau surface pour le bonheur des touristes, a rapporté le quotidien La Repubblica.

La bourgade qui comptait près de 900 habitants pour un total de 163 maisons avait été englouti par le lac Resia, destiné à alimenter une centrale hydroélectrique.

Ce n'est que lors d'une récente fuite dans l'un de ses réservoirs que les autorités ont décidé il y a quelques semaines d'assécher le lac. Tout au long de la vidange, les Italiens ont pu voir ressurgir les fondations de ce village située dans la province du Sud-Tyrol.

Un décor qui a inspiré Netflix

Murs en pierre, marches d'escalier, entrailles de bâtiments... Une attraction vieille de 70 ans pour les habitants de cette région italienne mais qui ne sera qu'éphémère, le temps que les travaux de manutention se déroulent.

Pour les curieux et curieuses ne pouvant s'y rendre, il vous reste la série Curon sortie en 2020 sur la plateforme Netflix. Le lac et le clocher qui date du XIVe siècle servent ici de décor lugubre pour raconter l'histoire d'une fratrie confrontée à une malédiction familiale.

La légende veut qu'en hiver, lorsque le lac gèle et que le clocher de l'église est accessible à pied, les habitants peuvent entendre les cloches sonner. Malheureusement pour les amateurs de frissons cela ne reste qu'un mythe: les cloches ont été retirées en juillet 1950, avant même la formation du lac.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV