BFMTV

Italie: un cimetière international pour les migrants disparus en mer?

Des membres de la marine italienne viennent en aide à des migrants au large de la Méditerranée, le 27 mai 2016

Des membres de la marine italienne viennent en aide à des migrants au large de la Méditerranée, le 27 mai 2016 - AFP-Marina militare

Une ONG et le maire d'un petit village de Calabre veulent rendre un dernier hommage aux morts en mer en fondant un cimetière international des migrants dans le sud de l'Italie.

Un cimetière international des migrants. C'est l'idée du président d'une ONG de défense des droits civils et du maire de Tarsia, un petit village de Calabre, dans le sud de l'Italie.

A l'origine du projet: le naufrage au large de Lampedusa lors duquel 366 personnes sont mortes il y a trois ans, rapporte Le Monde. Celui de plusieurs embarcations au large de la Sicile l'année dernière, avec des centaines de personnes disparues, a accéléré les choses.

"Nous devons leur donner de la dignité"

Interrogés par Al-Jazira, ils expliquent leur démarche:

"Dédier une partie de notre territoire à l'enterrement de ces victimes est simplement un acte d'humanité", répond le maire du village de 2000 habitants. "Voir tous ces cercueils et tous ces gens sans nom, parce qu'ils ont été enterrés et continuent d'être enterrés avec un numéro, est inhumain. Nous devons leur donner de la dignité, au moins dans la mort."

"Ces gens avaient des proches. Ils avaient une mère, un frère, une sœur. S'ils viennent un jour, et veulent déposer une fleur ou faire une prière, où iront-ils ?" s'inquiète le militant.

1370 migrants morts en mer depuis janvier

A l'heure actuelle, les morts des naufrages au large de l'Italie sont enterrés dans divers cimetières du sud du pays. Ils sont numérotés et un échantillon ADN est prélevé pour ceux qui n'ont aucun élément d'identification.

Le projet de cimetière de Tarsi se doublerait d'un mémorial pour tous les morts en mer. Selon l'ONU, 1370 personnes sont mortes depuis le début de l'année en tentant de rejoindre l'Europe par la mer.

C.H.A.