BFMTV

Hôpital touché par une frappe au Yémen: 11 morts, dont un membre de MSF 

BFMTV

Onze personnes, dont un membre du personnel de Médecins sans frontières (MSF), ont été tuées et au moins 19 blessées dans un raid aérien ayant touché lundi un hôpital de la ville d'Abs, au Yémen, a annoncé l'ONG.

 "L'explosion a tué sur le coup neuf personnes, dont un membre du personnel de MSF, et deux autres patients sont morts lors de leur transfert" vers un autre hôpital, a indiqué dans un communiqué l'organisation.

La rébellion yéménite avait auparavant fait état d'un bilan de six morts et 20 blessés, évoquant des raids menés par l'aviation de la coalition arabe alliée du pouvoir dans cette zone contrôlée par les rebelles dans le nord du pays.

Des habitants de cette ville de la province de Hajja, ont eux aussi confirmé que les raids de la coalition, qui ciblent des positions rebelles dans la cité depuis plusieurs jours, avaient touché l'hôpital.

Ces frappes sont survenues deux jours après des raids menés également par la coalition commandée par l'Arabie saoudite et qui ont touché selon MSF une école dans une autre région rebelle du nord, tuant dix enfants. Mais la coalition a nié être à l'origine du bombardement d'une école et affirmé avoir visé un camp d'entraînement où les rebelles formaient selon elle des enfants soldats. 

V.R. avec AFP