BFMTV
International

Hillary Clinton courtise Las Vegas dans les cuisines

Hillary Clinton le 9 février 2016 à Hooksett dans le New Hampshire

Hillary Clinton le 9 février 2016 à Hooksett dans le New Hampshire - Don EMMERT , AFP/Archives

"J’ai besoin de vous samedi prochain à 11h!”

Hillary Clinton se répète beaucoup ces derniers jours. Elle a passé le week-end à Las Vegas dans le Nevada, troisième étape des primaires démocrates pour la Maison Blanche, où elle est censée rebondir après sa déroute du New Hampshire mardi dernier face au sénateur de gauche Bernie Sanders.

Sa victoire dépendra en grande partie de la fidélité des dizaines de milliers de femmes de ménage, serveurs, croupiers et autres employés qui font tourner les hôtels-casinos de Las Vegas. Et c’est dans les entrailles du vieux Harrah’s et du luxueux Caesars, dans les cantines sans fenêtres des employés, qu’elle est allée plaider sa cause.

Hillary Clinton est en terrain connu. Elle entre sous des ovations, immédiatement entourée. Les femmes de chambre, dont certaines parlent à peine anglais, sortent leurs smartphones pour décrocher leur photo avec “Hillary”.

“Vous serez la prochaine présidente”, dit une cuisinière. “Merci infiniment”, répond Hillary Clinton, les yeux pétillants.

L’agglomération de Las Vegas concentre 73% de la population du Nevada, immensité désertique et montagneuse. La moitié des habitants sont blancs, les autres sont hispaniques, noirs et d’origine asiatique.

C’est pour cette diversité que le parti démocrate a donné en 2008 une place de choix au Nevada dans le calendrier des primaires, juste après les très blancs Iowa et New Hampshire.

Les caucus auront lieu à 11h samedi à la place d’une primaire traditionnelle. Les électeurs se regrouperont par candidat au lieu de voter.

En 2008, 15% des participants étaient hispaniques, et 15% noirs. Hillary Clinton l'avait emporté sur Barack Obama, avec deux tiers des voix hispaniques. Elle a rouvert des bureaux en juillet dernier, quatre mois avant Bernie Sanders. Des dizaines de personnalités locales la soutiennent.

Les militants de Bernie Sanders venus tracter vendredi soir à une manifestation du puissant syndicat des travailleurs culinaires, qui revendique 57.000 adhérents, en majorité hispaniques, n’ont pu que constater l'immense notoriété locale de leur rivale.

la rédaction avec AFP