BFMTV

François Hollande veut recevoir le Président iranien

-

- - AFP

François Hollande "souhaite pouvoir accueillir" son homologue iranien Hassan Rohani "les 27 et 28 janvier" après le report d'une précédente visite à cause des attentats de Paris du 13 novembre, a déclaré samedi à Téhéran Gérard Larcher, le président du Sénat. 

"J'espère que toutes les sanctions" internationales imposées à l'Iran "seront levées" au moment de cette visite et que ce "sera le point de départ de relations plus fortes et plus fréquentes entre nos deux pays", a déclaré M. Larcher lors d'un point de presse avec Ali Larijani, le président du Parlement iranien.

Lutte commune contre le terrorisme

Le président Rohani aurait dû se rendre en France les 16 et 17 novembre, mais sa visite avait été annulée d'un commun accord à la suite des attentats de Paris qui ont fait 130 morts le 13 novembre. Ils avaient été qualifiés par M. Rohani de "crimes contre l'humanité".

Gérard Larcher, qui a effectué la première visite d'un président du Sénat français au Parlement iranien, doit rencontrer Hassan Rohani dimanche. La "lutte anti-terroriste" a été abordée lors de la rencontre avec M. Larijani, ainsi que la situation en Syrie, au Liban et au Yémen. Cette lutte est, selon le président du Sénat, "un objectif commun" à Paris et Téhéran "qui doit se faire avec force et détermination".

la rédaction avec AFP