BFMTV

Les Suisses se prononcent largement en faveur du mariage pour tous

Affiches électorales pro-mariage pour tous à Lausanne, en Suisse, le 22 septembre 2021

Affiches électorales pro-mariage pour tous à Lausanne, en Suisse, le 22 septembre 2021 - Fabrice COFFRINI © 2019 AFP

Les sondages révélaient l'avance des partisans au mariage pour tous. Les couples de même sexe bénéficient déjà d'une union civile mais ils pourront à présent adopter un enfant.

C'est un grand oui. La Suisse s'est prononcée pour le mariage pour tous avec presque deux tiers de votes favorables, selon des estimations publiées ce dimanche peu après la clôture des bureaux de vote.

Selon une première estimation chiffrée de l'institut de sondage gfs.bern, le oui l'a emporté avec 64%, dépassant encore le score prédit par les sondages qui ont précédé le scrutin sur une initiative à laquelle s'opposaient principalement le parti populiste UDC, premier parti du pays et certains groupes religieux.

Aujourd'hui en Suisse, le mariage n'est possible qu'entre un homme et une femme même si les couples de même sexe ont la possibilité de conclure un partenariat enregistré.

Chaque année, ils sont environ 700 à utiliser cette possibilité, qui présente des différences avec le mariage sur le plan juridique, en particulier dans les domaines de la naturalisation, de l'adoption et de l'accès à la procréation médicalement assistée.

L'adoption pour les couples de même sexe

Après plusieurs années de procédure, le Parlement avait fini par adopter, en décembre dernier, un projet de loi autorisant le mariage pour les couples homosexuels, comme dans d'autres pays européens. Mais les milieux conservateurs avaient immédiatement annoncé qu'ils allaient lancer un référendum, grâce au système de démocratie directe qui prévaut en Suisse.

La modification de la loi permettra aux couples de même sexe de conclure un mariage civil. Ces derniers seront placés sur un pied d'égalité avec les autres couples, tant sur le plan institutionnel que sur le plan juridique.

L'époux étranger d'un Suisse ou l'épouse étrangère d'une Suissesse pourra par exemple accéder à la procédure de naturalisation simplifiée. Les couples de même sexe pourront également adopter un enfant conjointement.

D. R. avec AFP