BFMTV

Pokémon Go: la Première ministre norvégienne attrapée en train de jouer lors d'une séance du Parlement

Erna Solberg, la Première ministre norvégienne.

Erna Solberg, la Première ministre norvégienne. - Vesa Moilanen / Lehtikuva / AFP

Erna Solberg aurait peut-être dû s'abstenir d'afficher Polémon Go sur son téléphone mobile mardi, pendant les débats au Storting. Mais la tentation a visiblement été trop forte.

Peut-on faire chasser les Pokémon et simultanément écouter les débats au Storting, l'unique chambre du Parlement norvégien? Apparemment, cela ne pose pas de problème particulier à la Première ministre Erna Solberg. Sa passion dévorante pour le jeu de Niantic n'est pas un secret, rappelle The Guardian. Pendant un voyage officiel en Slovaquie, elle avait ainsi demandé une pause aux journalistes pour faire éclore des œufs 10 km.

Ce n'est pas le premier politique norvégien à se faire attraper en train de jouer à Pokémon Go pendant des débats politiques. Ainsi, la leader du parti libéral Trine Skei Grande avait été démasquée en août dernier, jouant à Pokémon Go pendant un meeting portant sur la sécurité nationale. Elle avait alors réagi à la photo en tweetant: "Nous les femmes pouvons faire de choses à la fois, vous savez".

D'après la chaîne norvégienne TV2, Erna Solberg, un brin vacharde, a lâché une pique à sa rivale: "Je pense que Trine appréciera que j'aie ouvert le jeu pendant qu'elle était au pupitre."

>> Ci dessous, un tweet montrant Erna Solberg en train de jouer à Pokémon Go

D. N.