BFMTV

Les services secrets russes annoncent détenir un Américain soupçonné d'espionnage

Le siège des services secrets russes (FSB) à Moscou, le 16 novembre 2018. (Photo d'illustration)

Le siège des services secrets russes (FSB) à Moscou, le 16 novembre 2018. (Photo d'illustration) - Mladen Antonov - AFP

Les services secrets russes affirment qu'il se livrait à un acte d'espionnage lorsqu'il a été arrêté.

La Russie a arrêté à Moscou un citoyen américain accusé d'espionnage, ont annoncé ce lundi les services secrets russes (FSB).

L'Américain, dénommé Paul Whelan selon le communiqué du FSB, a été arrêté vendredi "alors qu'il commettait un acte d'espionnage" d'après les services secrets.

Une procédure pénale a été ouverte dans le cadre de l'article 276 du Code pénal de la Fédération de Russie. S'il est reconnu coupable, il risque entre 10 et 20 ans de prison, précise l'agence de presse russe TASS qui se base sur l'article de loi cité par les services secrets. 

Cette arrestation intervient au moment où la Russie est mise en cause en Occident dans plusieurs scandales d'espionnage. Parmi ces affaires, l'empoisonnement d'un ancien agent double russe, Sergueï Skripal, et de sa fille en Angleterre, attribué à Moscou pour les responsables britanniques. Le Kremlin a fermement démenti toute implication. L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique.

Même chose pour l'affaire concernant la Russe Maria Butina, arrêtée en juillet dernier à Washington et inculpée pour "complot" en vue de "promouvoir les intérêts de la Russie", ce pour quoi elle a plaidé coupable. Le Kremlin a qualifié ces accusations d'"infondées".

Avec AFP