BFMTV

La Russie procède à un tir d'essai de missile stratégique

Le président russe Vladimir Poutine, ce lundi 3 mars, avec l'un des principaux chefs de son armée, Ivan Buvaltsev, pendant un exercice militaire dans la région de Leningrad.

Le président russe Vladimir Poutine, ce lundi 3 mars, avec l'un des principaux chefs de son armée, Ivan Buvaltsev, pendant un exercice militaire dans la région de Leningrad. - -

En pleine crise ukrainienne, ce tir ne passe pas inaperçu. Washington affirme néanmoins avoir été prévenu en amont.

En pleines tensions entre Russie et Occidentaux sur le dossier ukrainien, l'exercice ne passe pas pour anodin. Ce mardi soir, l'armée russe a procédé avec succès à un tir d'essai de missile balistique intercontinental depuis la région d'Astrakhan, a annoncé un responsable du ministère de la Défense, cité par l'agence russe Interfax.

L'ogive d'entraînement du missile "a détruit sa cible" située au Kazakhstan, pays d'Asie centrale ayant une frontière avec la Russie, a précisé ce responsable.

Les Etats-Unis prévenus en amont

Les Etats-Unis avaient néanmoins été prévenu de ce tir "plus tôt dans la semaine", a indiqué dans la soirée un responsable américain de la Défense. "Ce n'est pas inattendu", indique-t-il sous couvert d'anonymat. Interrogé sur la signification de ce tir, il n'a néanmoins pas souhaité faire de commentaire.

M. T. avec AFP