BFMTV

Rumeurs sur un "lobby gay" : une mauvaise ambiance au Vatican

La récente renonciation du pape Benoit XVI soulève de nombreuses questions.

La récente renonciation du pape Benoit XVI soulève de nombreuses questions. - -

Le spécialiste des religions, Odon Vallet, a donné son éclairage sur BFMTV sur les nouvelles révélations qui sont apparues dans la presse italienne, jeudi, sur l’influence d’un "lobby gay" dans l’Etat catholique.

La récente renonciation du pape Benoit XVI soulève de nombreuses questions et de nouvelles révélations ne vont pas arranger les choses. L’historien des religions, Odon Vallet, a ainsi expliqué comment les informations publiées dans la presse italienne, jeudi, sur un "lobby gay" au sein du Vatican cachent en réalité des problèmes plus profonds.

"Il y a certainement des évêques qui ont des relations avec des hommes. Est-ce qu’il faut parler de réseau, c’est difficile à dire. Il y a des associations de croyants homosexuels chez les musulmans, les juifs et les catholiques dont font partie certains prêtres voire très discrètement certains évêques", explique l’historien.

Mauvaise ambiance au Vatican

"Mais de-là à voir une espèce de fraternité entre homosexuels, c’est peut-être allé un peu vite en besogne. Il est, par contre, très possible qu’il y ait eu de reproches adressés à certains prélats et une certaine tendance à faire un front anti-homo", suppose Odon Vallet.

Selon lui, le pape a renoncé à ses fonctions parce qu’il est âgé et malade "mais on cherche désormais quelque chose derrière, tout simplement parce que l’ambiance n’est pas bonne du tout au Vatican depuis plusieurs années". Pas tellement pour des questions sexuelles mais beaucoup plus pour des problèmes financiers.

Classé comme Etat voyou

Les finances ne sont pas transparentes. Le Vatican a été classé comme Etat voyou. Il y a des problèmes de gouvernance qui sont très grands avec des inimitiés entre des cardinaux.

"Quand l’ambiance n’est pas bonne on cherche toujours à trouver une raison cachée. On va chercher dans le croustillant des problèmes de sexualité. Il y a une différence entre la doctrine de l’Eglise et les actes des fidèles. ‘L’esprit est fort mais la chair est faible’, comme le dit l’Evangile selon saint Marc", conclut-il.

beaucoup plus pour des problèmes financiers

Elise Maillard