BFMTV

Rome: fusillade pendant la prestation de serment du gouvernement

L'un des policiers blessés, à terre, après la fusillade.

L'un des policiers blessés, à terre, après la fusillade. - -

Une fusillade a éclaté devant le Palais du gouvernement italien à Rome pendant la prestation de serment du gouvernement. Au moins deux policiers ont été blessés.

Une fusillade a éclaté dimanche à la mi-journée, faisant trois blessés devant le Palais Chigi, siège du gouvernement à Rome. Au même moment, le gouvernement Letta prêtait serment au Palais du Quirinal, situé à moins d'un kilomètre de là.

Deux des blessés sont des carabiniers (policiers italiens, ndlr), selon l'agence italienne Ansa. Le troisième blessé est le tireur lui-même, qui a été appréhendé. Selon le nouveau ministre de l'Intérieur Angelino Alfano, il s'agit d'un "acte isolé", "le geste tragique d'un chômeur qui voulait se suicider".

L'un des policiers a été touché au cou, l'autre a été touchée à la jambe, selon l'Ansa, qui affirme qu'une passante aurait été frôlée par un projectile. Les carabiniers ne sont pas dans un état grave.

Selon plusieurs témoignages, le tireur, un Calabrais de 46 ans, se trouvait à environ cinq mètres des carabiniers en faction devant le Palais au moment de faire feu. Il était habillé en costume et en cravate, selon l'Ansa, qui indique qu'il s'agit d'un Italien "déséquilibré", selon des sources policières.

Les nouveaux ministres "très préoccupés"

Après la prestation de serment, les 21 ministres du gouvernement Letta ont été informés de la fusillade par le président Napolitano. Ils devaient ensuite se rendre justement au Palais Chigi pour un premier conseil des ministres prévu à 11 heures.

Le nouveau Premier ministre Enrico Letta a fait brièvement le point de la situation avec son nouveau ministre de l'Intérieur Angelino Alfano avant de se rendre au Palais Chigi. "Nous sommes très préoccupés mais il semble que ce soit un fou", a dit le nouveau ministre des Infrastructures Maurizio Lupi, cité par l'agence Ansa.

Le Palais Chigi, siège du gouvernement, est situé sur une place donnant sur l'artère commerciale et touristique du Corso, à environ un kilomètre du Quirinal, qui est aussi le nom de l'une des sept collines de Rome. Un cordon de sécurité a été instauré sur la place. Selon les médias, l'état d'alerte a été décrété sur la place du Quirinal d'où les nombreux badauds ont été évacués.

A LIRE AUSSI:

>> Italie: un gouvernement de coalition est formé avec le parti de Berlusconi

>> Italie: la presse salue "les femmes et les jeunes" du nouveau gouvernement