BFMTV

Le pape François lance un mouvement "pénitentiel" en se confessant

BFMTV

Le pape François a lancé vendredi dans la basilique Saint-Pierre un mouvement "pénitentiel" de 24 heures dans l'Eglise, donnant lui-même l'exemple en se confessant à un prêtre avant d'entendre des fidèles en confession.

Le pape qui venait d'appeler à la "conversion" et mis l'accent sur le sacrement de la pénitence, en tant que "réconciliation avec Dieu", a été conduit vers les confessionnaux par le maître des cérémonies.

Il s'est alors agenouillé devant l'un d'eux, confessant ses péchés avant de recevoir l'absolution du prêtre qui se trouvait à l'intérieur. Il s'est ensuite levé pour rejoindre un autre confessionnal où il a confessé plusieurs personnes.

"Qui d'entre nous peut prétendre ne pas être un pécheur? Personne. Nous le sommes tous", avait dit le pape à l'occasion du Carême, devant une basilique Saint-Pierre pleine. "Seul Dieu nous laisse sa porte ouverte mais il nous attend", avait-il lancé, soulignant que "l'amour ne peut supporter de rester enfermé en lui-même".

L. B. avec AFP