BFMTV

Contre les touristes malpolis, la ville de Rome met en place des règles de bonne conduite

Des touristes prennent un selfie devant la fontaine de Trevi le 14 juillet dernier à Rome en Italie (Photo d'illustration). - Andreas SOLARO / AFP

Des touristes prennent un selfie devant la fontaine de Trevi le 14 juillet dernier à Rome en Italie (Photo d'illustration). - Andreas SOLARO / AFP - -

Interdiction de se baigner dans les fontaines, de se promener torse nu dans la ville ou de manger sur les lieux touristiques. Prise d'assaut par des millions de touristes chaque année, la capitale italienne a décidé de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre les incivilités.

Rome s'attaque aux mauvais comportements de ses touristes. Exaspérée par les incivilités de ses 14 millions de visiteurs annuels, la municipalité s'apprête à déployer un panel de nouvelles règles de bonne conduite dans la ville, comme le rapporte The Independant.

La capitale italienne a mis à jour son règlement municipal, dont certaines règles datent de 1947. Si certaines infractions seront passibles d'amendes, d'autres feront simplement l'objet d'un avertissement de la part de la police municipale.

Les abords des monuments touristiques scrutés

Désormais, il est donc formellement interdit de sauter dans les fontaines romaines pour aller s'y baigner. Rome interdit également aux hommes de déambuler torse nu dans la ville, mais aussi aux couples d'attacher des cadenas aux ponts et autres barrières, ou encore de grignoter sur les hauts-lieux touristiques. Les valises à roulette et les poussettes sont quant à elles bannies des escaliers de monuments historiques, tels que la place d'Espagne.

Les vendeurs de "coupe-file" qui agissent près du Colisée, du Vatican sont désormais passibles d'amende, tout comme les personnes déguisées en centurions romains qui réclament de l'argent contre des photos à proximité des lieux touristiques. 

Boire aux fontaines de la ville en collant sa bouche directement sur le robinet est également interdit. Pour boire facilement, il suffit sur les fontaines existantes de boucher le trou du robinet avec ses doigts, afin que l'eau jaillisse d'un autre trou.

Les locaux ne sont d'ailleurs pas épargnés par cette nouvelle réglementation. Les habitants de Rome n'ont désormais plus le droit d'étendre leur linge en public, ni de jouer d'instrument de musique dans les transports en commun.

"S’adapter aux besoins d’une société moderne"

"Rome est et restera accueillante, mais cela ne veut pas dire qu'elle doit tolérer les mauvais comportements et les dommages causés à la ville", explique Virginia Raggi, maire de la ville au journal The Telegraph. Cette dernière précise également avoir demandé à ses ambassades de faire passer le mot, et d'en informer les éventuels futurs touristes. "Les anciennes réglementations ont été mises à jour pour s’adapter aux besoins d’une société moderne", justifie Marco Cardilli, chef de cabinet adjoint et délégué à la sécurité au conseil municipal de Rome.

L'été dernier dans la ville, une rixe avait éclaté sur la place de la célèbre fontaine de Trevi, deux femmes s'étant battues pour pouvoir prendre un selfie au meilleur endroit. Ces dernières années, Venise avait déjà ouvert le bal en mettant en place une longue liste de règles de bonne conduite.

Jeanne Bulant