BFMTV

Brexit: l'Ecosse veut "discuter immédiatement" avec Bruxelles pour "protéger sa place dans l'UE"

Le Royaume-Uni doit se prononcer pour ou contre son maintien dans l'UE le 23 juin.

Le Royaume-Uni doit se prononcer pour ou contre son maintien dans l'UE le 23 juin. - Georges Gobet - AFP

Alors que les Britanniques ont voté majoritairement pour le Brexit, l'Ecosse a exprimé son souhait de rester dans l'UE. Inquiète pour sa place dans l'Union, elle réclame ce samedi des discussions immédiates avec Bruxelles.

Le royaume apparaît de plus en plus désuni. Alors que le vote pour le Brexit l'a remporté lors du référendum britannique, plusieurs membres du Royaume-Uni ont affirmé leur volonté de rester au contraire dans l'Union européenne.

Parmi eux, l'Ecosse, qui a le statut de région semi-autonome et s'inquiète de sa place en Europe. Samedi, la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a dit vouloir "discuter immédiatement" avec Bruxelles, dans le but de "protéger" la place du pays "dans l'Union européenne."

La ministre a par ailleurs précisé que l'exécutif se pencherait bientôt sur le cadre législatif permettant un éventuel deuxième référendum. Celui-ci porterait cette fois sur l'indépendance de l'Ecosse. 

C.V. avec AFP