BFMTV

Un "bar à céréales" attaqué par un groupe anarchiste "anti-hispters"

Shoreditch, quartier tendance de Londres.

Shoreditch, quartier tendance de Londres. - CC - Berit Watkin

Critiqué depuis son ouverture, un "bar à céréales" a, cette fois, été attaqué par une foule hostile dans la nuit de samedi à dimanche à Londres. Un groupe s'en est pris à cet établissement vu comme le symbole de la gentrification du quartier de Shoreditch.

Le "class war party" s'en prend à la gentrification de Londres. Un petit mouvement anarchiste a attaqué ce week-end un établissement du quartier de Shoreditch, à Londres. Connu pour ses hipsters, ses friperies et son street-art inspiré de Banksy, le quartier abritait un "bar à céréales" visé par le "parti de la lutte des classes".

Tendance, l'établissement avait bénéficié d'une importante couverture médiatique à son ouverture il y a moins d'un an. Une succès accompagné de nombreuses critiques sur le prix de ses bols de céréales au cœur d'un quartier historiquement populaire.

Dans la nuit de samedi à dimanche, le bar a été attaqué et dégradé par une foule de manifestants pour ce qui a été appelé une "F*** Parade". Selon le Guardian, un policier a été légèrement blessé au visage.

Comme le note Slate.fr, le groupe Facebook à l'origine de l'événement explique sur sa page ne "pas vouloir d’appartements de luxe que personne ne peut se payer". "Nous voulons des logements vraiment abordables. Nous ne voulons pas de petits bars servant du gin ou des petits brioches, nous voulons une communauté", poursuivent-ils.

De leur côté, les propriétaires du bar dénonce un "crime de haine" dans un tweet et assure avoir fondé cet établissement pour "offrir une expérience nouvelle aux amateurs de céréales". "Nous avons été remercié pour cela par les commerçants du quartiers pour avoir attiré des touristes". 

I. V.