BFMTV

Royaume-Uni: la crise gouvernementale à la une de la presse britannique

Les Unes de la presse britannique du 10 juillet 2018.

Les Unes de la presse britannique du 10 juillet 2018. - Montage BFMTV.com

Au lendemain de la démission de deux poids lourds de l'équipe de Theresa May, la presse britannique titre sur la crise gouvernementale en cours outre-Manche, en pleines négociations avec l'Union européenne sur le Brexit.

Le gouvernement britannique se déchire autour du Brexit. Moins d'un an avant l'application effective du Brexit, prévue le 29 mars 2019, la Première ministre britannique Theresa May a affronté lundi une tempête gouvernementale avec la démission de deux poids lourds de son équipe.

Le ministre du Brexit, l'eurosceptique David Davis, et le ministre des Affaires étrangères Boris Jonhson, ont tour-à-tour claqué la porte, en signe de protestation contre le "Brexit doux" voulu par Theresa May, et considéré comme insuffisant par les partisans d'une rupture nette avec Bruxelles. "Le rêve du Brexit est en train de mourir", a écrit Boris Jonhson dans sa lettre de démission adressée à la Première ministre. 

Pour le Sun, le match se joue ailleurs 

Ce mardi matin, le départ du charismatique chef de la diplomatie fait bien évidemment la une de la presse britannique.

"Boris part en pleine fureur autour du Brexit", titre le tabloïd The Sun, tout en adressant un message aux "politiciens en guerre". "Ne voyez-vous pas que le match se joue ailleurs?", leur lance le journal, en référence à la demi-finale de la Coupe du Monde qui se jouera mercredi soir entre l'Angleterre et la Croatie, sujet hautement plus important que les querelles gouvernementales, pour le Sun.

Et pour ceux qui n'auraient toujours pas compris le message, le quotidien illustre son propos d'une photo de Boris Johnson vêtu du maillot de l'Angleterre lors d'un match de charité. 

Jonhson l'"effronté"

Sans surprise, le départ tonitruant de Boris Jonhson est en première page de la plupart des autres journaux britannique. 

Le journal Metro fait sa Une sur la "bombe blonde" tandis que le Daily Mirror qualifie Boris Johnson d'"effronté" et de "traître" en lettres capitales. 

"Journée de chaos"

Dans un genre plus sobre, le Daily Telegraph titre sur la citation de Boris Johnson, tirée de sa lettre de démission, "Le rêve du Brexit est en train de mourir". 

Un choix éditorial partagé par le Times, qui évoque une "journée de chaos".

24 heures de crise

Quant au Guardian, il choisit de faire sa Une sur Theresa May, confrontée à une grave crise gouvernementale. "May perd Johnson mais tient tête aux rebelles du Brexit - pour le moment", titre ainsi le quotidien de référence britannique. 

Un lundi de crise, que The Independent s'est attaché à résumer à la manière de la série télévisée 24 Heures Chrono, au rythme des départs et des arrivées au sein du gouvernement. "Accrochée... Pour combien de temps?", placarde le journal sur une photo de Theresa May.

Adrienne Sigel