BFMTV

Quand la presse anglaise invente une pénurie de baguettes en France

Baguettes de Quimper, le 11 mai 2015

Baguettes de Quimper, le 11 mai 2015 - Fred Tanneau - AFP

D'après la presse britannique, la loi qui dispense les boulangers français de prévenir leur préfecture lorsqu'ils partent en vacances menacerait la France de pénurie de pain. Et pourtant...

"La France craint une crise de la baguette alors que les boulangers partent en vacances", titrait vendredi le Telegraph. Ah bon? Oui, explique le titre britannique, qui cite The Local et a été repris par d'autres titres anglo-saxons. Car une mesure du choc de simplification permet désormais aux boulangers de ne plus avoir à déclarer leurs vacances en préfecture. Conséquence: il n'y a plus de boulangers de garde en août et le roulement n'est plus assuré correctement!

Libres de partir quand bon leur semble depuis fin 2014, les fournisseurs de baguettes laisseraient donc "les Parisiens mécontents, cherchant en vain" leur pain quotidien à travers la ville, raconte le Telegraph. A défaut de boulangerie, et après avoir écumé les supermarchés, un artiste parisien aurait été condamné à acheter des baguettes précuites!

Le pays "paralysé"?

"Mon pays est paralysé pendant les vacances", s'est même plaint Maxime Linke auprès du journal anglais. Le témoin ne parvient à trouver ni pain, ni fromage. Un comble. "On a décapité des gens pour moins que ça dans notre pays", plaisante-t-il.

Dans le meilleur des cas, les Parisiens seraient contraints d'acheter du pain dans les mauvaises boulangeries de la capitale. Et selon le Telegraph, le sujet serait pris très au sérieux à Paris où la mairie aurait publié l'an dernier un guide en ligne sur le sujet. 

Mais en France, le sujet n'a pas manqué de faire sourire. Comme le montre le site Buzzfeed dans un article humoristique, la pénurie n'est pas encore effective. Sur 21 boulangeries parisiennes testées par la rédaction, 11 étaient ouvertes et il a fallu 5 minutes en moyenne pour trouver du bon pain.

A. D.