BFMTV
Angleterre

Partygate: Boris Johnson se dit "désolé" devant les députés britanniques

Quelques heures plus tôt, un rapport très attendu dénonçait des "erreurs de leadership" à Downing Street.

Quelques heures après avoir reçu une version du très attendu rapport réalisé par Sue Gray concernant les fêtes auxquelles Boris Johnson a participé durant le confinement, le Premier ministre britannique a pris la parole et exclu de démissionner.

"Je suis désolé pour les choses que nous n'avions tout simplement pas fait correctement, et aussi désolé pour la manière dont le sujet a été traité", a déclaré le dirigeant conservateur devant les députés.

"Je comprends, et je vais y remédier", a également déclaré le dirigeant conservateur devant les députés, promettant des changements dans la gestion de Downing Street, le rapport pointant des "erreurs de leadership" dans ce scandale.

"Je vais m'atteler à la tâche"

Il a assuré que son gouvernement restait "digne de confiance", insistant sur ses réalisations post-Brexit, la réussite de la campagne de vaccination contre le coronavirus ou encore sa réponse face à la crise ukrainienne.

"Je vais m'atteler à la tâche", a-t-il lancé, alors qu'il se trouve dans une position délicate, les appels à la démission s'étant multipliés jusque dans les rangs de la majorité.

Un rapport très attendu sur les fêtes organisées pendant le confinement à Downing Street, résidence et bureaux du Premier ministre britannique, a conclu lundi à des "erreurs de leadership et de jugement", et estimé que des leçons devaient en être tirées "immédiatement".

Réclamant une nouvelle fois sa tête, le leader de l'opposition travailliste, Keir Starmer, a qualifié lundi le Premier ministre d'"homme sans vergogne".

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier avec AFP Journaliste BFMTV