BFMTV

Il supplie le club où il a trompé sa copine de supprimer une photo, et se retrouve sur Facebook

Le Level, un club britannique, a posté sur Facebook tout le contenu d'un échange avec un client qui lui demandait de retirer une photo compromettante.

Le Level, un club britannique, a posté sur Facebook tout le contenu d'un échange avec un client qui lui demandait de retirer une photo compromettante. - Facebook.com/levelbolton

Une boîte de nuit britannique a posté sur son compte Facebook la capture d’écran de la demande d’un client, l'implorant de supprimer une photo où on le voyait avec son ex.

Il se croyait sans doute tiré d’affaire. A la demande d’un jeune homme expliquant avoir trompé sa copine avec son ex la veille, une boîte de nuit a accepté de retirer la photo incriminée de sa page Facebook, rapporte 20 Minutes. Avant de dévoiler tout le contenu de l’échange avec ce client infidèle...

"S’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît"

Le club Level, à Bolton, près de Manchester, a mis en ligne une capture d’écran de cette conversation.

"Je vais être honnête, j’étais un peu bourré la nuit dernière et vous avez pris cette photo de moi avec mon ex. Si ma copine la voit, elle va m’envoyer à l’hôpital. S’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît, pouvez-vous retirer la photo aussi vite que possible ?", écrit le client.

"Dépose 10.000 livres en cash et un paquet de Haribo® Tangfastics avant 18h au club, sinon j’en fais la photo de profil du club!", répond, blagueur, l’administrateur du compte Facebook du club, en terminant son message par un smiley démoniaque. Mais le fêtard n’est visiblement pas d’humeur à plaisanter. "Meeeeec. Sérieux, j’en peux plus là", implore-t-il, avant de se voir rétorquer qu’il s’agissait d’une blague.

Le Level a fini par supprimer le cliché compromettant. Mais la capture d'écran de l'échange, depuis sa publication le 27 décembre, a recueilli plus de 11.400 likes et quelque 3.200 partages.
V.R.