BFMTV
Angleterre

"Idéal pour les fêtes": Downing Street, la résidence de Boris Johnson, devient la risée de Tripadvisor

Le 10 Downing Street, maison du Premier ministre britannique.

Le 10 Downing Street, maison du Premier ministre britannique. - Hollie Adams / AFP

Alors que le pouvoir britannique est empêtré dans le "Partygate", après les révélations récentes concernant des fêtes organisées à Downing Street, les internautes redoublent d'inventivité pour se moquer du gouvernement.

Face à la polémique, les internautes restent toujours aussi inventifs. Ces derniers jours, la page du 10 Downing Street, adresse de la résidence du Premier ministre britannique, accusé d'avoir accueilli des fêtes contraires aux règles anti-Covid, est devenue la cible de commentaires humoristiques.

"Beau jardin. Idéal pour les fêtes. Beaucoup de place dans le frigo pour le vin", écrit un internaute sur la page TripAdvisor du lieu historique, dans un commentaire repéré par le HuffPost. "La meilleure et seule fête de Londres", s'amuse un autre. Certains ont même recommandé le lieu comme une boîte de nuit. Le lieu a même été recommandé comme une boîte de nuit sur la plateforme.

Le site internet semble cependant ne pas avoir apprécié cet humour. En effet, les commentaires repérés par les médias ne sont aujourd'hui plus visibles sur la page de Downing Street.

Boris Johnson veut sauver sa peau

L'affaire du "Partygate" continue cependant d'handicaper Boris Johnson, qui reste pour l'heure Premier ministre du Royaume-Uni. Mais la pression ne fait que s'intensifier. Il a présenté ses excuses à la reine concernant l'organisation de ces fêtes alors que le reste du pays était en confinement strict. Pour rappel, l'un des rassemblements a eu lieu à la veille de l'enterrement du Prince Philip le 17 avril dernier.

Il assure qu'il n'était pas au courant de ces fêtes arrosées. Pour calmer l'opinion publique, Boris Johnson pourrait, selon certains médias britanniques, annoncer plusieurs mesures, comme l'interdiction de l'alcool au 10 Downing Street ou encore le gel de la redevance télé pour deux ans. Certaines têtes de son cabinet pourraient également être écartées, à commencer par son secrétaire particulier, Martin Reynolds. Reste à savoir si cela suffira à le maintenir en place dans le futur proche.

Anthony Audureau