BFMTV

Brexit: inquiets ou réjouis, les adieux de la presse britannique à l'Union européenne

Les unes de la presse britannique, le 29 mars 2017.

Les unes de la presse britannique, le 29 mars 2017. - Daniel Sorabji - AFP

REVUE DE PRESSE - Alors que Londres a remis ce mercredi au Conseil européen sa lettre déclenchant le processus du Brexit, les titres de la presse britannique font leur une sur les derniers jours du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne.

De la tristesse, des regrets, parfois non. Les unes de la presse britannique de ce mercredi sont à l'image de l'opinion publique au sujet de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE): divisées. Alors que l'ambassadeur du pays auprès de l'Union européenne, Tim Barrow, a remis ce mercredi la lettre de notification du Brexit au président du Conseil européen Donald Tusk, déclenchant formellement la procédure de sortie de l'Union, le sujet fait les grands titres de toute la presse.

Les pièces manquantes du puzzle

La première page la plus marquante est sans conteste celle du Guardian. Le quotidien britannique de référence, qui s'était prononcé pour le maintien dans l'Union européenne, reproduit une carte de l'Europe à la manière d'un puzzle, dont les pièces manquantes sont celles du Royaume-Uni. "Aujourd'hui, la Grande-Bretagne saute dans l'inconnu", peut-on lire.

Un choix iconographique que l'on retrouve à la Une du journal The i, qui a entouré le Royaume-Uni de pointillés qu'il faut suivre pour découper le pays.

"L'Histoire regarde"

Même doutes quant à l'avenir du côté de The Times, qui titre son édition du jour "Les yeux de l'Histoire regardent", et choisit de montrer la Première ministre Theresa May signant la lettre officielle de notification du Brexit, remise à Donald Tusk ce mercredi. 

Un choix de photo partagé par le Daily Telegraph.

"Chère Union européenne, il est l'heure de partir"

Une certaine tristesse se lit sur la première page du Daily Mirror, qui avait lui aussi milité pour le "Remain", le camp du maintien dans l'UE. "Chère Union européenne, il est l'heure de partir", titre le journal, toujours sur cette photo solennelle de Theresa May. 

"Liberté!"

Le Daily Mail, qui s'était engagé en faveur du Brexit pendant la campagne de 2016, pousse quant à lui un cri du cœur et titre "Liberté!" en lettres capitales, tout en évoquant un "jour historique". 

Un autre tabloïd, le Daily Express, qui s'était engagé avec vigueur pour une sortie de l'Union européenne, salue lui aussi ces adieux à l'Union européenne. "Chère UE, nous te quittons", peut-on lire.

Adrienne Sigel