BFMTV

Inondations en Europe: l'Allemagne touchée

La ville de Passau, au sud-est de l'Allemagne, touchée par une crue historique

La ville de Passau, au sud-est de l'Allemagne, touchée par une crue historique - -

A Passau, dans le sud-est du pays, la ville est touchée par une crue historique. D''importants dégâts matériels sont à déplorer et des milliers de personnes ont dû être évacuées.

Alors que l'eau continue de monter dans certaines régions d'Europe centrale frappées par des inondations ayant déjà fait 11 morts, la situation empire également dans le sud-est de l'Allemagne.

Les centre-villes sous l'eau

Située à la frontière autrichienne, au confluent du Danube, de l'Inn et de l'Ilz, Passau a vu son centre-ville envahi par les eaux et les habitants y sont encore privés d'eau potable, d'électricité et de réseau de téléphone fixe.

Une quarantaine de canots ont été mis en service pour évacuer les habitants ou assurer le ravitaillement des gens coincés dans leurs habitations. De son côté, l'armée a été appelée en renfort et commence à nettoyer les rues.

Angela Merkel, en visite aux sinistrés, a annoncé 100 millions d'euros d'aide "immédiate" pour les régions touchées, tout en laissant entendre que ce montant pourrait être relevé plus tard.

Plus au nord, à Dresde, c’est l’Elbe qui menace d’envahir les voies publiques. Les habitants s’activent avant le pic de la crue, qu’ils attendent avec angoisse. "Tout est protégé avec des palissades. Maintenant, il va falloir qu’on remplisse des sacs de sable supplémentaires. On espère que ce ne sera pas aussi terrible qu’annoncé, mais à vrai dire on n’en sait rien", confie une habitante.

De nouvelles pluies attendues

Jusqu’à présent, les inondations n’ont pas fait de victimes en Allemagne. Les dégâts matériels sont importants, beaucoup d’exploitations agricoles sont également touchées, mais le bilan est encore impossible à chiffrer.

La situation est d'autant plus préoccupante que les services météorologiques ont prévu de nouvelles fortes pluies dans les zones déjà touchées par les inondations. Elles ne devraient toutefois pas atteindre l'ampleur de celles du week-end.

Le point sur la situation dans les autres pays

En République tchèque, à Prague, la Vltava a atteint son point haut mardi matin tandis que les inondations gagnaient le nord de la République tchèque. Le pire était notamment encore à venir à Usti-nad-Labem, une ville industrielle d'environ 100.000 habitants située sur l'Elbe, à environ 30 kilomètres de la frontière avec l'Allemagne.

En Autriche, le chancelier Werner Faymann a assuré qu'une aide financière serait apportée pour dédommager les victimes, sans préciser un montant. Dans les régions où la crue a déjà atteint son niveau maximum, les digues mobiles de protection installée étaient pleines jusqu'à la limite. Le Danube devait se rapprocher des records atteints en 2002. Plus de 20.000 pompiers, policiers et secouristes étaient mobilisés dans le pays, ainsi que 800 soldats.

En Hongrie, le Premier ministre Viktor Orban a décrété l'état d'urgence dans certaines régions. Il a annoncé la mobilisation de 8.000 soldats ainsi que de milliers de secouristes et policiers. L'état d'urgence concerne notamment les régions de l'ouest du pays, autour des villes de Györ et de Komarom, où des travaux de renforcement des digues étaient en cours, ainsi que certains quartiers de Budapest.

M.G. avec Nicolas de Labareyre et AFP