BFMTV

De Berlin à Milan, Anis Amri est-il passé par la France? 

L'auteur présumé de l'attentat au camion-bélier de Berlin, le Tunisien Anis Amri, a été abattu lors d'un contrôle de la police italienne dans la nuit de jeudi à vendredi à Milan. Il pourrait être passé par la France.

Anis Amri, l’homme suspecté de l’attentat terrorisme sur un marché de Noël à Berlin a été abattu à Milan, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il avait pris la fuite, après l'attentat revendiqué par le groupe terroriste Daesh.

En raison d'une série de dysfonctionnements, Anis Amri a eu 30 heures pour disparaître de Berlin, entre l'attentat, lundi soir, et le lancement d'un avis de recherche allemand et européen.

Un passage par Chambéry?

Selon les médias italiens, les policiers auraient retrouvé un billet de train dans son sac. L’homme pourrait être passé par Chambéry, en France pour aller à Milan, en passant par Turin. Selon les enquêteurs italiens, il cherchait peut-être à rejoindre l’Italie du sud.

Avant de s'installer en Allemagne en juillet 2015, Anis Amri avait passé quatre ans en Italie peu après être arrivé de Tunisie sur l'île de Lampedusa en 2011. Il avait été condamné pour avoir mis le feu à une école.

Une enquête est en cours pour savoir si Anis Mari a bénéficié de complicités.

E. H.