BFMTV

États-Unis: un troisième décès lié au vapotage recensé, selon les autorités sanitaires

Un homme fumant une cigarette électronique le 2 octobre 2018 à Washington (illustration)

Un homme fumant une cigarette électronique le 2 octobre 2018 à Washington (illustration) - EVA HAMBACH / AFP

L'État de New York soupçonne l'un des additifs contenant de la vitamine E d'être la cause des maladies.

Une troisième personne utilisatrice de cigarettes électroniques est décédée aux États-Unis, ont rapporté vendredi les autorités sanitaires de l'État de l'Indiana.

Des centaines de vapoteurs, notamment consommateurs de recharges au cannabis vendues sur le marché noir, ont souffert dans tout le pays de maladies pulmonaires graves rendant la respiration très difficile, et allant jusqu'à des hospitalisations et des comas artificiels.

Un additif contenant de la vitamine E est soupçonné par l'État de New York d'être la cause des maladies, mais les autorités sanitaires fédérales n'ont pas confirmé qu'une seule substance était impliquée, dans l'attente de conclusions claires des analyses en laboratoire.

215 personnes souffriraient de maladies pulmonaires liées au vapotage aux États-Unis

Lors d'un bilan la semaine dernière, les autorités fédérales avaient indiqué que 215 personnes souffraient de ces maladies pulmonaires liées au vapotage. Ce bilan sera actualisé vendredi.

"Bien qu'on ne sache pas quelles substances soient nocives, sachez que lorsque vous utilisez ces produits avec d'autres produits chimiques, vous ne savez pas tout ce que vous inhalez et les dommages que cela peut causer", a déclaré Kris Box, responsable de la santé publique dans l'Indiana.

Les deux autres décès se sont produits dans l'Illinois et l'Oregon cet été.

Clarisse Martin avec AFP