BFMTV

Etats-Unis: un infirmier contaminé au coronavirus publie une photo pour montrer les effets de la maladie

-

- - Mike Schultz/Instagram

Mike Schultz, un infirmier américain de 43 ans contaminé au coronavirus, a passé six semaines sous ventilation et intubation. Pendant cette période, il a perdu 22 kg.

Il est devenu l'un des symboles des conséquences du coronavirus. Mike Schultz, un infirmier américain de 43 ans contaminé par le Covid-19 a voulu montrer les effets de la maladie sur son corps. Il a ainsi publié deux photos de lui sur Instagram, avant et après la maladie, raconte le média américain Buzzfeed. Lui qui était une montagne de muscles montre désormais son corps décharné, fatigué par la maladie.

Jusqu'alors, l'infirmier de 43 ans était en parfaite santé, sans antécédents médicaux. Adepte de bodybuilding, il faisait du sport six ou sept fois par semaine. Sur la photo, publiée le 11 mai et partagée depuis près de 30.000 fois, Mike sort de six semaines en soins intensifs. Il se tient debout dans sa chambre d'hôpital, fortement amaigri et ses traits sont tirés.

"Je voulais montrer à tout le monde comme c'est difficile d'être sous ventilation et intubé pendant six semaines", écrit-il en légende de la photo. "Le coronavirus a réduit ma capacité pulmonaire à cause d'une pneumonie. Voilà huit semaines que je suis loin de mes amis et de ma famille."

"Cela peut arriver à n'importe qui"

"Je pensais que j'étais jeune, que le virus n'allait pas m'affecter. Et je sais que de nombreux jeunes pensent comme moi", explique-t-il à Buzzfeed. "Je voulais montrer que cela peut arriver à n'importe qui. Peu importe si vous êtes jeune ou vieux, ou si vous avez des antécédents médicaux. La maladie peut vous toucher gravement."

Mike a été hospitalisé le 16 mars avec plus de 39° de fièvre et des difficultés respiratoires. Une semaine avant, son petit-ami et lui s'étaient rendu à la Winter Party de Miami Beach, un important festival LGBT. Au moins 38 personnes ont été contaminées au coronavirus lors de cet événement et trois sont mortes.

Cyrielle Cabot