BFMTV

Etats-Unis: Trump retire le projet de réforme de la santé faute de majorité 

BFMTV
Le projet de réforme de la santé, cher à Donald Trump, a été retiré ce vendredi.

Donald Trump avait fait de la réforme de cette loi l'une des promesses phares de sa campagne. Le vote sur le texte destiné à abroger et à remplacer "Obamacare", la loi santé de l'ex-président Barack Obama, devait initialement se tenir jeudi à la Chambre des représentants, avant d'être reporté au lendemain. Mais ce vendredi, le président Donald Trump a finalement demandé aux Républicains de retirer ce projet pourtant très attendu de réforme de la santé, faute de majorité. 

Jeudi matin, une trentaine d'élus républicains ultra-conservateurs de la Chambre des représentants avaient déjà rencontré le président américain, mais aucun compromis n'avait été trouvé. 

"Nous étions tout près"

Le président américain s'est exprimé suite à cette lourde défaite. "Nous étions tout près" de l'adoption d'une nouvelle loi santé a-t-il assuré, ajoutant que l'actuelle loi sur l'assurance maladie "Obamacare" va "exploser". Il affirme également être un peu "surpris", mais a refusé d'accabler son parti, reportant la faute sur les démocrates pourtant minoritaires. Le président américain a ensuite assuré que son équipe allait "probablement" lancer de suite la réforme fiscale.

Une promesse difficile à tenir

Promulguée il y a sept ans, la loi sur l'assurance-maladie de Barack Obama est la principale cible des Républicains, symbole selon eux d'une socialisation de la médecine. À chaque échéance électorale, ils ont promis aux Américains de l'abroger dès qu'un républicain siégerait à la Maison Blanche. C'est le cas depuis le 20 janvier, mais la promesse est plus difficile à tenir que prévu.

M.P