BFMTV

États-Unis: Ted Cruz veut que l'argent d'El Chapo finance le mur avec le Mexique

Donald Trump et Ted Cruz, durant un débat entre candidats républicains pour les primaires, le 15 décembre 2015, à Las Vegas

Donald Trump et Ted Cruz, durant un débat entre candidats républicains pour les primaires, le 15 décembre 2015, à Las Vegas - Robyn Beck - AFP

Juste après la condamnation à perpétuité du narcotrafiquant El Chapo, le sénateur républicain américain Ted Cruz a proposé que l'argent saisi soit investi dans la construction du mur à la frontière américano-mexicaine.

"Nous devrions utiliser le moindre centime de cet argent pour construire le mur". Dans une courte interview au site américain TMZ jeudi, le sénateur républicain Ted Cruz a suggéré que les 12,6 milliards de dollars (11,2 milliards d'euros) saisis par la justice américaine au narco-trafiquant mexicain El Chapo, soient utilisés pour financer le mur, tant désiré par Donald Trump, à la frontière américano-mexicaine.

Le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, alias "El Chapo", a été condamné mercredi par un juge de New York à la perpétuité, symboliquement assortie de 30 années de prison supplémentaires.

"Il a récolté cet argent en trafiquant des narcotiques illégalement dans notre pays", a déclaré Ted Cruz, il est donc logique selon lui que "cet argent soit utilisé pour sécuriser les frontières et stopper d'autres trafiquants comme lui". 

Seule ombre au tableau dans ce plan, si elle a demandé la saisie de 12,6 milliards de dollars, la justice américaine ne détient pas réellement, pour le moment, le pactole estimé d'El Chapo, qui reste introuvable. Selon l'enquête, plusieurs centaines de millions de dollars auraient transité par le système bancaire et le narcotrafiquant aurait également investi dans une compagnie d'assurance située aux États-Unis.

Le "El CHAPO Act"

Ted Cruz n'en est pas à son coup d'essai avec cette proposition. Il avait déjà soumis l'idée en janvier, d'une loi nommée EL CHAPO pour "Ensuring Lawful Collection of Hidden Assets to Provide Order". Soit en français: "La garantie légale pour la collecte de biens dissimulés afin d'assurer l'ordre".

Dans la vidéo de TMZ, le sénateur déclare avoir discuté de sa proposition avec le président des États-Unis Donald Trump, qui a rencontré plusieurs obstacles dans le financement de son mur, promesse de sa campagne. Sans surprise, "il est très enthousiaste" par le projet, a assuré Ted Cruz.

Salomé Vincendon