BFMTV

En Floride, un propriétaire inscrit sur Airbnb filmait les locataires dans leur intimité

-

- - Flickr CC

Un homme de 56 ans, propriétaire d'un logement en Floride, fait face à des accusations de voyeurisme. Un couple a découvert qu'il était filmé à son insu dans la chambre à coucher que le propriétaire leur louait via la plateforme Airbnb.

Un couple originaire de l'Indiana a découvert des caméras dans l'habitation qu'il louait le temps d'un court séjour en Floride, selon une information révélée par ABC News le 9 octobre dernier et reprise par Le Figaro

Les vacances s'annonçaient pourtant sous les meilleures auspices: le logement de Longboat Key, dans lequel Derek Starnes et sa compagne déposaient leurs valises, était très bien noté, bénéficiant de 40 commentaires positifs sur le site Airbnb grâce auquel ils avaient réservé.

Seulement, étonné de constater la présence d'un petit trou noir sur le détecteur de fumée au-dessus du lit, Derek Starnes, qui travaille dans la technologie, a bientôt reconnu un dispositif composé d'une caméra et d'une carte SD chargée d'enregistrer. Ni une, ni deux, le couple a alors contacté la police. Celle-ci a confirmé leurs soupçons une fois sur place. Ce n'est pas tout. Les forces de l'ordre, qui ont saisi du matériel informatique au domicile de Wayne Natt qui louait les lieux, ont même dévoilé l'existence d'une seconde caméra. 

Banni à vie d'Airbnb

Wayne Natt, un homme âgé de 56 ans, a par la suite été interpellé et poursuivi pour voyeurisme. Au cours de son audition, il a varié dans ses réponses. Il a d'abord expliqué que ces caméras ne servaient qu'à lui permettre de surveiller sa propriété quand il n'y résidait pas et n'y accueillait pas de client.

Il n'a pas tardé à changer de version. Assumant bientôt qu'il s'agissait pour lui d'enregistrer les ébats des pensionnaires, il a assuré qu'il ne gravait sur sa carte SD que les couples consentants. Le contraste entre la dissimulation de l'un des objectifs dans un détecteur de fumée et le fait de prétendre n'avoir jamais pris personne en traître a fait réagir les policiers. Il s'est borné à répondre que le détecteur de fumée au-dessus du lit offrait la meilleure vue possible dans la pièce. 

Certaines des vidéos retrouvées dataient de 2008. Il était par ailleurs inscrit sur Airbnb depuis deux ans. Dans un communiqué, le site s'est désolidarisé du suspect, exprimant son soutien aux victimes et annonçant le bannissement à vie du voyeur présumé. 

Robin Verner