BFMTV

Ebola: plus de 1.900 morts sur 3.500 cas confirmés

Microscopie électronique d'un virus Ebola.

Microscopie électronique d'un virus Ebola. - Cynthia Goldsmith - AFP

Ce dernier chiffre marque une forte accélération de la mortalité puisque, la semaine dernière, l'OMS faisait état de 1.552 cas sur 3.069 cas confirmés.

Les chiffres sont alarmants. Depuis son apparition en mars, l'épidémie d'Ebola qui frappe l'Afrique occidentale a fait plus de 1.900 morts sur 3.500 cas confirmés, a indiqué ce mercredi la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan. 

Ce dernier bilan marque une forte accélération de la mortalité puisque, la semaine dernière, l'OMS faisait état de 1.552 cas sur 3.069 confirmés. Désormais, le nombre ce morts dans cette épidémie surpasse la totalité des décès de toutes les flambées précédentes, depuis l'apparition du virus en 1976.

"L'épidémie progresse"

Margaret Chan, qui s'exprimait depuis Washington, le reconnaît: "L'épidémie progresse". Elle a également dit espérer que la transmission du virus pourrait être arrêtée dans les six à neuf mois grâce à une réponse internationale.

Citant la feuille de route de l'OMS dévoilée la semaine dernière pour combattre l'épidémie, elle a expliqué que "dans les trois pays où la flambée d'Ebola est la plus intense (Guinée, Liberia et Sierra Leone), l'OMS avait pour objectif d'"inverser la tendance de l'infection dans les trois mois".

M. T. avec AFP