BFMTV

Deux touristes hongrois surpris en plein vol sur le site d'Auschwitz-Birkenau

-

- - JOE KLAMAR / AFP

Ils ont été condamnés à une amende et une peine de prison avec sursis.

Samedi dernier, un couple de touristes hongrois, un homme de 36 ans et une femme de 30 ans, ont été surpris en pleine tentative de vol dans les ruines d’un ancien crématorium du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau en Pologne. Comme le souligne 20 Minutes, tous deux tentaient de dérober des briques de bâtiment lorsqu’ils ont été surpris par d’autres touristes, qui ont donné l’alerte.

Comme l’explique une source policière, toujours rapportée par le quotidien, tous deux souhaitaient "ramener un souvenir" de leur voyage et qu’ils ne "réalisaient pas les conséquences de leurs actes."

"L’homme et la femme ont été accusés de vol d’un bien culturel. Ils ont tous les deux avoué avoir mal agi" ajoute-t-on du côté de la police locale.

Plusieurs vols déjà notés

Les deux visiteurs ont été condamnés à une amende de 1.500 zlotys, l’équivalent de 350 euros, ainsi qu’à une peine d’un an de prison avec sursis par la justice polonaise.

Ce n’est pas la première fois que des tentatives de vol sont avortées dans ce lieu de mémoire, qui pendant la Seconde guerre mondiale a été le théâtre de la mort de plus d’un million de juifs, tziganes et prisonniers politiques. En 2010, un Suédois avait écopé de trois ans de prison pour avoir organisé le vol du panneau "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre", NDLR) situé sur le portail d’entrée du camp. Cinq ans plus tard, deux adolescents britanniques avaient été interpellés pour "vol d’objets à valeur historique" sur le site.
Hugo Septier