BFMTV

Deux chefs du renseignement disent n'avoir jamais subi de pression de la Maison Blanche

Maison blanche

Maison blanche - Karen Bleier - AFP

Entendu dans l'enquête sur l'ingérence russe, deux chefs du renseignement américains ont affirmé n'avoir jamais subi de pression de la Maison Blanche.

Deux chefs du renseignement américains ont déclaré mercredi qu'ils n'avaient jamais subi de pression du pouvoir américain dans leurs fonctions actuelles, alors qu'ils étaient interrogés sur d'éventuelles interventions inappropriées du président Donald Trump dans l'enquête sur les ingérences russes.

"Depuis que je suis devenu le directeur de l'Agence de sécurité nationale (NSA) il y a trois ans et demi, autant que je me souvienne, on ne m'a jamais ordonné de faire quoi que ce soit d'illégal, d'immoral, de pas éthique ou d'inapproprié et, autant que je me souvienne, durant la même période, je ne me souviens pas d'avoir subi de pression pour le faire", a déclaré Mike Rogers lors d'une audition au Sénat, sans commenter spécifiquement les allégations relatives à Donald Trump.

Dan Coats, directeur du Renseignement, a également déclaré n'avoir "jamais subi de pression pour intervenir de quelque façon que ce soit pour orienter politiquement du renseignement, ou dans une enquête en cours".
G.D. avec AFP